Sobre.

humeur déc. 08, 2021

C'est fou ce qu'on peut amasser en une vie… et je ne suis même pas encore "vieux". Pourtant je vois chez moi dès que je tourne la tête, ici et là, des objets plus ou moins utiles. M'en vient alors les questions de pourquoi j'amasse et pourquoi je ne me débarrasse pas de certains de ces objets.

Il y a quelques années je me suis débarrassé déjà de mes CDs et DVDs, ne gardant que ceux qui avait une valeur sentimentale. Aujourd'hui je les vois dans une case de mon bureau et je me rends compte que je n'ai ni écouté, ni regardé aucun d'entre eux depuis le grand ménage. Et ça doit faire 5 ans maintenant.
D'aucun pourrait conclure qu'il est temps de dire au revoir et s'en débarrasser mais je ne sais pas si je suis prêt encore. Le constat est là toutefois : je garde par nostalgie.
Ma nostalgie prend littéralement de la place dans ma vie, que ce soit de manière abstraite dans ma tête ou physiquement sur une étagère.

Ça me laisse pensif.

Puis je vois ma collection de BD et autres comics. J'ai claqué une somme inavouable dans cette collection de plus de 600 albums. Je ne relirai très probablement aucun d'entre eux ou alors très peu. Et pourtant je garde mais je pense sérieusement à me débarrasser d'un gros morceau ne gardant que ceux qui m'ont particulièrement plu. Je ne suis toutefois pas dupe, je sais que ça finira comme ces foutus CDs et DVDs… de la pure nostalgie.

Ça me laisse pensif.

Est-ce sain de consommer des œuvres comme ça et les laisser ensuite prendre la poussière dans un coin ? Quel est donc le but ? Tire-je donc une certaine satisfaction de tout ça ? Je n'en suis même pas certain.

Ça me laisse pensif.

Mmmh 🤔

Mots clés

GoOz

Curious front-end builder, wannabe photographer, despicable anarchist & cynical bastard.

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.