La grande migration (ou presque)

humeur févr. 01, 2021

Cela fait déjà quelques années que j'ai commencé à "dégoogliser" mon internet afin de garder mes données perso pour ma tronche. J'ai bien réduit ma relation avec Google mais il me restait à restreindre ma relation avec Marko Zuckerberg et son mastodonte de Facebook.
Je pense qu'il est temps de passer la seconde.

Résumé des épisodes précédents

Je me suis séparé de GMail il y a donc quelques années. Je suis passé chez FastMail et j'en suis très content. Il est certain que ce n'est pas le fournisseur de mail le plus secure (ProtonMail si tu nous entends) mais je trouve qu'il fait tout de même très bien son job et ne fait rien avec mes données, lui.

Pour mes flux RSS, j'avais déjà dû me séparer de Google Reader parce qu'ils l'avaient fermé d'eux-même. Du coup j'étais passé par Feedly et ensuite juste Reeder comme lecteur avec une synchro des flux via iCloud (c'est pas optimal mais j'ai tout de même un peu plus confiance en Apple pour pas trifouiller mes données).

Pour la navigation sur internet, j'ai toujours été un fervent défenseur de Firefox et je n'ai jamais utilisé Chrome, si ce n'est pour le travail à des fins de tests, donc là on change rien.

Pour la recherche internet c'était plus difficile. Il faut dire ce qui est, Google est bon à ce petit jeu. J'ai longtemps essayé DuckDuckGo et Qwant mais j'ai été un peu déçu. Alors bon j'ai fait le choix de rester sur Google MAIS sans me logger sur un compte et en utilisant un petit plugin pour Firefox appelé Searchonymous qui s'assure que toute recherche faite reste anonyme.

Le seul qui résiste est Youtube… Bon les alternatives n'arrivent pas à la cheville de Youtube en terme de contenu donc j'y reste. Pour le moment en tout cas.

Le résultat n'est pas parfait mais c'est déjà pas mal.

Closing the Facebook

Je n'ai jamais été un grand consommateur de Facebook pour être honnête (enfin si à ses tous débuts mais on était tous les deux jeunes et insouciants à cette époque) donc on pourrait croire que c'est facile de s'en débarrasser… et bien pas tellement.

Je ne suis pas très doué pour garder contact avec des proches que je ne vois quasi jamais et Facebook était un bon moyen de garder ce "contact". Sauf que je ne poste quasi jamais rien, je ne commente quasi jamais (sauf pour faire une bonne blague), je ne discute avec personne… en gros je n'y fais rien… je suis une sorte de voyeur du web quoi.

De plus, j'ai pris conscience que la vie est ce qu'elle est et qu'il est normal qu'elle nous sépare doucement les uns des autres, qu'elle nous divise graduellement en opinion et choix de vie. J'ai certains potes d'antan qui s'éloignent trop idéologiquement de ce que je suis aujourd'hui et c'est pas tous les jours facile à vivre. Ça dégrade l'image très certainement fantasmée que j'avais d'eux. Parfois l'ignorance c'est bien en fait. Je pense que je préfère ne plus avoir de nouvelle que ce genre de nouvelle.

En bref, Facebook ne m'apporte rien de bon dans ma vie, alors autant lui dire au revoir.

Mais par quoi le remplacer ? Et plus important encore, faut-il le remplacer ?

Whatsapp, bro?

Vous devriez le savoir déjà mais Whatsapp, qui appartient à Zucky, va piocher dans nos métadonnées en plus de bientôt y rajouter des pubs.
Il était temps de partir donc. J'ai préféré, pour plein de raisons que je ne discuterai pas là, Signal à Telegram.
Bizarrement, étant donné que Signal est une très bonne alternative, c'est passé tout seul.

Instagram, je t'aime moi non plus

Tout comme pour Youtube, je suis emmerdé avec Instagram. Je trouve pas d'alternative satisfaisante. C'est pas tant pour poster mes photos et la visibilité que ça me procure(rait), honnêtement je m'en fous un peu, mais plus pour suivre le travail de mes photographes préférés. J'ai été aussi un utilisateur assidu de 500px pendant une période aussi mais mon avis sur eux est mitigé depuis le rachat.

Bref pour suivre les travaux de photographes, j'ai pas trouvé le remplaçant idéal…Si vous avez des choses à partager, ne vous retenez pas.

Je ne sais pas combien de temps je vais y rester mais j'étudie la question très sérieusement.

Twitter, le péché mignon

Je crois que le plus difficile à quitter serait Twitter. C'est de loin le réseau social que j'utilise le plus et, j'ai beau avoir aussi un compte Mastodon, j'ai toujours du mal à décrocher l'oiseau bleu. Vil salopard qui joue avec mes sentiments.

Au final

Au final on y est pas. Je dépends encore de certains. Mais je me soigne.

C'est pas toujours facile de trouver l'outil de remplacement parfait et quand on en trouve un c'est pas toujours facile d'y rameuter les potos.

Un jour peut être j'arriverai à faire une migration 100% privacy, mais c'est pas pour aujourd'hui.

GoOz

Curious front-end builder, wannabe photographer, despicable anarchist & cynical bastard.

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.