Photo by Aditya Chinchure / Unsplash

Eurotour vol. 2

jdr 9 sept. 2022

DISCLAIMER : Ceci est un compte-rendu d'une partie de jeu de rôle sur Cyberpunk RED du point de vue mon personnage, Borys "Zed" Zedinski, un techie, sur la campagne Eurotour. Tout ceci n'est donc que fiction. Toute ressemblance bla bla bla…


Entrée du 25 mai 2045

Aujourd'hui on a préparé la salle pour le premier concert de la tournée au Deaside Leisure centre de Liverpool. Ça fait plaisir un job tranquille pour changer. J'étais comme un poisson dans l'eau, apprécié pour mes skills de techie et entouré par mes pairs.

Enfin bref, tout s'est bien passé avant, pendant et après le concert. Contre toute attente. Faut dire j'étais pas confiant. Jack Entropy est connu pour un être rocker pur et dur, à l'ancienne, un vieux certes mais un vrai tout de même. Il envoie encore du lourd et le show était démentiel. Je sais pas d'où il tire son énergie… de la drogue sûrement. La foule était à la hauteur et vu ce dont j'ai été témoin la veille au pub je m'attendais sincèrement à des débordements. Mais non.

Le concert s'est fini en apothéose et la vie a repris son cours, les techos ont rangé, la sécu a accompagné la foule vers la sortie et les stars sont parties en loge avec les groupies.

Tous crevés par cette journée on est rentré se coucher. Ce que je vais faire de suite d'ailleurs.


Entrée du 26 mai 2045

J'ai été réveillé à 4h du mat par le tambourinement d'un poing sur la porte de ma piaule. C'était Angus, le garde du corps de Jack. J'ai pas tout pigé de suite. Il était là debout devant moi en tenant un carton rempli de flingues et m'a demandé si je savais conduire. J'ai bredouillé que oui puis il m'a tendu le carton en me disant que j'avais 3 minutes pour me couvrir le cul et qu'il m'attendait au garage de l'hôtel. C'est à ce moment-là que je me suis rendu compte que j'étais à poil, le zob à l'air…

Arrivé en bas, Angus m'a filé les clés d'une bagnole pendant qu'il se dirigeait vers une autre et m'a dit de le suivre. Je lui ai demandé alors ce qu'on allait foutre et il m'a répondu qu'on allait rejoindre des membres du staff dans la merde qui étaient à la recherche de Jack. J'ai pas osé poser plus de questions sur le moment. Et je sais pas pourquoi j'ai tout de suite su que Vinz était dans le coup et comme d'hab j'ai vu juste.

On a fini par les rejoindre dans un quartier manifestement pas penché sur l'hospitalité. J'ai vite remarqué que le groupe en question était composé de Vinz, forcément, de Ousma le gars de la sécu, Ranni la gamine netrunneuse et Tinker ma chef. Cette dernière est montée dans la caisse d'Angus pendant que les autres montaient dans la mienne. Moi j'étais là comme un con à toujours pas comprendre ce qu'il se passait et Vinz m'a filé une adresse où on devait se rendre juste avant de me dire qu'il allait m'expliquer.

Putain, apparemment j'ai raté l'after du siècle.

Mais je vais gratter ça là parce que ça mérite de rester dans les annales quelque part.

Donc ce petit monde a été réveillé vers minuit ou 1 heure parce Jack avait disparu. Après la classique fête dans les loges il serait remonté dans sa suite avec Tammi Lu, sa gonzesse, ils auraient baisé comme des lapins puis il serait sorti de la chambre puis il aurait disparu. C'est là que l'enquête aurait commencé.

En bref, ils ont cherché Jack partout dans l'hôtel, ils ont vérifié les caméras et enregistrements, ils ont questionné plusieurs personnes du staff et clients de l'hôtel mais rien. Aucune foutue trace de Jack. ‌‌La seule issue non surveillée par les caméras serait par l'arrière, via la cour de livraison de l'hôtel. Mais le technicien en charge de cette zone était formel, il aurait reçu une alerte si quelqu'un était passé par là. ‌‌Je sais pas s'ils l'ont pas cru ou quoi mais ils sont sortis dans la cour pour vérifier et ils sont tombés sur un clodo qui leur a dit qu'il avait gaulé un mec et une meuf, avec des masques, se barrer par là et foutre le camp dans la rue. Ils avaient l'air complètement perchés tous les deux mais la description du gars correspondait à celle de Jack.

Ils ont décidé de refaire le tour du staff de la tournée pour tirer un max d'info et se sont rendu compte que Tinker manquait à l'appel. Ils ont fait ouvrir sa chambre et, surprise, y a une troisième mi-temps qui a lieu là-bas, à base d'alcool et de drogue.‌‌ En fouillant, ils ont trouvé sur son ordi des recherches de casino du coin et puis ils ont trouvé aussi sa yellow card, une carte qu'on est censé avoir sur nous si on veut pouvoir sortir malgré le couvre-feu imposé par la MLA, des militaires avec le sens de l'humour par super développé apparemment. Parait que Jack aussi était parti sans sa yellow card ni sa carte d'abonnement de TraumTeam. Ça craignait. S'ils leur arrivait une merde ça puait sévèrement du fiac.

Ils se sont dit alors qu'ils avaient dû prendre un taco. Aussi drogués qu'ils étaient ils auraient pas été assez cons pour trainer dans les rues à pieds.‌‌ Coup de bol, la plus grosse compagnie de taco de Liverpool, la Green Line, avait en effet envoyé un taco à une heure correspondante à l'hôtel. Par contre, impossible d'avoir le chauffeur au bout du fil, ils ont dû le faire venir pour qu'il les emmène directement à la même destination.

Ils sont donc arrivé au Blind Lady. Un casino, qui sans être super huppé, ne laisse pas entrer n'importe qui habillé n'importe comment. Ils ont fouillé le casino, interrogé les clients et staff mais aucune trace des deux drogués. C'est alors que Ranni a décidé d'aller poser son cul bordé de nouille aux toilettes pour pisser et là elle est tombé sur Tinker qui se planquait dans les chiottes. Manifestement en panique et en pleine redescente elle lui a expliqué qu'elle a trafiqué une machine à sous et que Jack a gagné pour quelque chose comme 120k d'eddies. Sauf qu'ils se sont fait gaulés et ils ont fuit. Elle aux chiottes et lui on ne sait où avec pour 120k de jetons de casino dans le froc.

Ils ont sorti Tinker discrètement du casino et une fois sur le trottoir ils ont vu la team sécu partir en trombe dans un SUV. Le groupe s'est dit que poursuivre un mec qui a volé 120k d'eddies était très certainement une bonne raison de partir à 5 comme ça en trombe. Alors ils ont chopé un taxi qui, tu me crois tu me crois pas, était encore le même… c'te chatte de l'enfer, et ils ont décidé de suivre le SUV.

C'est là que c'est vraiment parti en couilles. Oui parce que jusque là ça allait encore. Enfin bref, je finirai cette histoire plus tard, là faut que j'aille chier.

Mots clés

GoOz

UI Developer, wannabe photographer, despicable anarchist & cynical bastard.